mercredi 9 juin 2010

Le Relais de l'Entrecôte


Deux fois que je mange en ces lieux et deux fois que je suis littéralement conquise. Un peu normal me direz-vous, puisque la formule est toujours la même, elle ne change pas depuis sa création en 1959. C'est ce qui fait, d'ailleurs, la réputation de cette adresse.
C'est bien simple, on s'arme de patience pour faire la queue (plus ou moins longue). Exemple récent : samedi dernier, 22h30, beaucoup de monde dans les rues, nous avons attendus seulement 5 min pour une table en terrasse. Alors que je me souviens d'avoir limite fini un paquet de cigarettes l'année dernière avant de pouvoir manger à l'intérieur. Tout dépend donc du moment et de l'envie des gens tout simplement. Mais mieux prévenir tout de même.
Une fois assis à table, une salade verte, accompagnée de ses noix est directement placée devant nous. On nous demande juste la cuisson de notre viande (que la personne inscrit directement sur la nappe en papier) et la boisson. Quelques minutes plus tard (le temps de manger sa salade en fait), une belle assiette de contre-filet paré de sa fameuse sauce et ses pommes allumettes arrivent. 
Moi qui ne suis pourtant pas spécialement viande de bœuf, c'est un vrai délice en bouche que je découvre à chaque fois. La viande est très tendre. Les frites (appelons une frite, une frite), sont longues, fines, tendres et croustillantes à la fois. Sans parler de la mystérieuse sauce verte qui accompagne le tout, que je ne saurais vous décrire, puisque celle-ci demeure secrète. (Je trouve qu'il y a un arrière gout de champignon tout de même).
N'ayez pas peur, ce n'est pas ici que vous mourrez de fin en sortant de table. En effet, une seconde fournée d'entrecôte / frites est servie juste après automatiquement. C'est à vous de leur dire non, si vous n'avez plus faim.
Une fois le plat terminé pour de vrai, on nous apporte la carte des desserts. Là par contre nous avons le choix. Et si j'ai un conseil à vous donner, n'hésitez pas à vous précipiter sur leurs vacherins et plus précisément sur le vacherin d'été (aux fruits rouges). Un délice que je partage à deux car je n'ai tout simplement plus de place dans mon estomac.
Alors, j'ai tout de même effectué quelques recherches sur le net pour essayer de différencier "Le Relais de l'Entrecôte" de l'enseigne "l'Entrecôte". Mais je n'y suis pas arriver. A part le fait que la dernière se trouve peut être plus en province que dans la capitale, il semblerait que la formule soit identique. Je pense que la maison mère a souhaité ouvrir deux enseignes selon les villes, proposant le même type de service.
Je vous indique donc les deux sites à la fin du billet, afin que vous puissiez trouver le restaurant le plus proche de chez vous. 
Me concernant, je vais au Relais de l'Entrecôte qui se situe Rue St Benoit dans VIè Arr de Paris.
Un accueil de qualité, un service rapide, un plat unique (servi deux fois), une formule (sans vin et sans dessert) à 22€ et un mystère qui entoure ce lieu, moi je ne peux que vous encourager à y aller, si ce n'est pas déjà fait.
Bon appétit ...


Et on n'oublie pas qu'il y a toujours 3 vernis O.P.I à gagner ici, jusqu'à dimanche prochain !!!

34 commentaires:

Eudoxie a dit…

Pas mal ton petit paragraphe sur les frites! Je serais capable d'y aller rien que pour ça!

Le Journal de Chrys a dit…

Nous, on aime y aller également!!!

Aurélie a dit…

Mmm très tentant! J'aime bien l'idée que ces oit toujours le même menu depuis 50 ans... un peu comme si le temps s'était arrêté!

Fanette a dit…

Oh, tu me donnes faim, moi qui aime la viande...

sheily a dit…

Je n'en avais jamais entendu parlé, mais le mystère qui plane sur la sauce et les lieux a attiré ma curiosité! Et mon mec, ce carnivore, devrait adorer!!

Maya a dit…

Oh oh l'Entrecôte à Bordeaux, c'est une institution!! Le samedi soir on croirait presque qu'il n'y a pas d'autre resto en ville tant la queue est longue dehors!! Certains font la queue plus de 2h!
En tout cas je partage ton avis, c'est délicieux et abordable comme menu mais ils se rattrapent avec le prix du pinard et des desserts tout de même! ^^
Il y en a un à Toulouse aussi je crois.
Bizz

Celine in paris a dit…

Je connais celui de bordeaux (ou il y a toujours la queue!) mais je ne savais pas qu'il y en avait un a paris. j'en connais un que ca va intéresser!!

sansan a dit…

oui! j'avais déjà entendu parler de cet endroit (sur ton blog ou ailleurs? sais plus..)
C'est nul, mais j'avais trouvé cool cette tradition de noter sur un bout de nappe la commande!
Et bien je sais où je vais inviter chéwi ces prochaines semaines.
Merci comme toujours Faustine les bons tuyaux! ;)

maman@home a dit…

Mais dis donc toi t'es toujours fourrée au resto c'est pas vrai ça !!! Et t'es toute menue en plus... tu sais que ça pourrait en agacer certaines ;-)

Cristian a dit…

Depuis le temps qu'on m'en parle, il va falloir tester tout ça et surtout ne pas grignoter avant :)

M1 a dit…

M'est d'avis que c'est un excellent Temple de la carnivorattitude ; )

madamezazaofmars a dit…

Voila, il est 11 heures et j' ai envie d' un gros bout de viande

Jade a dit…

je n'y suis jamais allée et ce n'est pas faute d'en avoir envie! tu as longuement fait la queue ou pas? car quand je passe devant, ça fait un peu peur niveau attente quand même :)

Océane a dit…

Je dine à l'entrecôte quelquefois par ans à Nantes depuis plus de 14 ans, donc je comprends ton engouement ! La formule unique se suffit largement à elle même !

Sylvie a dit…

J'en ai entendu parler quelques fois déjà, mais jamais testé!!

L'épice a dit…

Je n'y suis jamais aller mais la carnivore que je suis ne devrait pas tarder à tester cet endroit!! miam!
(bon, en même temps, il est midi 20, mon ventre commence à s'exciter, ça n'aide pas à garder la bouche sèche en te lisant tout ça...)

la400 a dit…

j'ai déjeuné là bas il y a très très longtemps, le côté imposé me plaît bien dans le concept car je n'arrive pas facilement à choisir. Bon maintenant la viande et moi, on n'est plus très en phase, mais c'est une bonne adresse

Angie a dit…

Je l'ai testé il y a trois ans. J'aime beaucoup aussi.

Faustine a dit…

@Eudoxie : Elles sont terribles !!!

@u Journal de Chrys : Alors, il s'appelle comme chez toi ? Avec ou sans Relais ?

@Aurélie : Oui et puis ça prend pas 3h pour choisir un plat sur la carte ;)

@Fanette : Fonce alors, tu vas adorer !!!

@Sheily : Tu me diras ce que vous en aurez pensé alors ;)

@Maya : J'étais bien contente l'autre jour de ne pas avoir attendu trop longtemps, car faire la queue fait vraiment partie de cette institution.

@Céline in Paris : Il y en a même plusieurs sur Paris.

@Sansan : C'est la première fois que j'en parle ici, mais ravie de te rendre service :)

@Maman@Home : Moi au resto ??? Ça fait un bail que je n'y étais pas allée ;)

@Cristian : Ah oui, ça je te le déconseille très fortement. Pas de grignotage !!!

@M1 : Tout à fait d'accord mon cher Watson :)

@Madame Zaza of Mars : Alors, tu as mangé quoi ce midi ???

@Jade : Ben la dernière fois, non, même pas 5 minutes. Mais l'année dernière, presque 1 heure ... Faut plus s'attendre à faire la queue que de ne pas la faire tout de même. Je pense que samedi soir c'était exceptionnel !!!

@Océane : C'est bon hein !!! la preuve on y revient ...

@Sylvie : Tu peux y aller les yeux fermés alors ;)

@L'épice : Et maintenant il est 14h50 ... Ton ventre va mieux ??? ;)

@La400 : C'est clair que c'est génial de ne pas passer trois plombes devant la carte ...

@Angie : Je vois que celles qui y sont déjà allées ont apparemment bien aimé ce lieux ...

chouchou a dit…

C horrible on ne peut même pas cuver tranquille :) J'aurais dû t'imiter...Sinon, la nouvelle du jour : on nous a supprimé l'accès à Facebook et certains sites (anus horibilis)mais pas ton blog !!!!
Bizz à demain.

Virginie B a dit…

mmm ça me manque tiens un bon bout de viande....

Kahlan a dit…

J'adore la viande, et en particulier le boeuf, même si j'en mange de moins en moins. Tu m'as donné l'eau à la bouche, avec ta description !

la marmotte a dit…

hum..je vais étudier tes bons plans pour ma petite virée...
;-)

bises iodées
la marmotte soon in Paris !

Faustine a dit…

@Chouchou : Non mais où va le monde !!! Heureusement qu'on ne peut pas m'enlever, MOI ;))

@Virginie B : Renseigne toi pour trouver le resto le plus proche de chez toi. C'est vrai que de temps en temps, ça fait du bien une bonne viande ;)

@Kahlan : Je suis bien contente de t'avoir donné envie d'y manger ;)

@La Marmotte : Ben sachant qu'il y en a de partout en France, j'aurais tendance à te dire de profiter de découvrir un lieu typiquement parisien ;)

Thé Citron a dit…

Je salive alors que j'ai pas faim ! L'entrecôte (Province powaaa) ça déchire sa mère ! La sauce est exquise ! J'ai jamais réussi à prendre un dessert ^^

Stéphanie a dit…

Je ne connais pas mais tu me donnes envie !

Faustine a dit…

@Thé Citron : C'est pour ça que je le prends à deux ;)

@Stéphanie : Oui, vas y et tu me diras ce que tu en penses ;)

Ptisa a dit…

je suis allée un dimanche midi à l'entrecôte à toulouse. Il fallait faire la queue bien sûr. Dedans j'ai trouvé que c'était sombre et vieillot. La viande était à disposition sur un chauffe-plat (était-on dans un self ?) et les frites étaient des épluchures huileuses. Je ne me souviens pas de la sauce. Je n'y remettrai plus jamais les pieds c'est clair.

Faustine a dit…

@Ptisa : C'est trop dommage que tu sois tombé la dessus. Car non, il ne s'agit pas d'un buffet, tu ne te lève pas et les frites sont un bonheur en bouche. Je ne sais pas ce que le restaurant avait ce soir là ... Peut être s'agissait il d'une imitation ???

Ptisa a dit…

non non, c'est l'entrecôte vrai de vrai, mais peut être que le dimanche ils font service minimum ... quant aux frites il me semble que les parisiens les aiment bien maigrichonnes ce que moi j'appelle des épluchures.

Faustine a dit…

@Ptisa : C'est vrai que les frites sont fines, ça je ne pourrai pas dire le contraire.

Gourmandise a dit…

J'ai eu l'occasion d'aller à L'entrecôte lors d'un week-end à Toulouse, j'avais adoré ! Leur sauce est divine. Malheureusement vers chez moi il n'y en a pas :/

Faustine a dit…

@Gourmandise : C'est marrant ce que tu dis, parce que Ptisa (voir plus haut), avait l'air de ne pas avoir aimé le restaurant de Toulouse justement ...

Anonyme a dit…

bonjour