jeudi 23 juin 2011

Le saviez vous ?

Dimanche matin, alors que l'homme était parti faire du wake-board, j'en ai profité pour prendre la télé-commande en main. Le dimanche, je fais généralement mon ménage pendant que l'homme s'avachi sur le canapé pour regarder Turbo & Co. Attention, aucune critique sur les taches ménagères, puisque c'est moi et moi seule, qui aime faire le ménage chez moi. Ca vous étonne, hein !!!
Tout ça pour vous dire, qu'à cause de mes activités de nettoyages, il m'arrive souvent de rater quelques programmes télévisuels super intéressants comme la rediffusion de l'émission "Echappées Belles". Du coup, quand je suis tombée sur le documentaire placé sous le signe de la Polynésie, autant vous dire que j'ai passé mon temps à baver devant mon écran.
C'est tout simplement magnifique. Mais ce n'est pas du décors que je vais vous causer aujourd'hui, non, car un léger détail à frappé mon attention. 
Il s'agit de la fabrication de l'huile de monoï traditionnelle (à ne pas confondre avec le Monoï de Tahiti, qui est une appellation d'origine contrôlée).
Il faut à la base deux ingrédients principaux pour la préparation. De la noix de coco et des fleurs de tiaré.



Les Polynésiens râpent la pulpe de la noix de coco et la mélange aux fleurs de Tiare. Mais avant d'associer ces deux ingrédients, il y a une étape à laquelle certains procèdent. Celle d'écraser l'abdomen de petites bestioles plus communément appelées bernard l'hermite.

L'est trop mignon

La chair obtenue est mise dans une sorte de sac en papier (pour ne pas que les morceaux s'éparpillent). Elle est ensuite placée dans l'eau quelques instants. Le jus ainsi récolté est déversé sur la pulpe de la noix de coco. Les fleurs de Tiare arrivent en dernier. La technique du bernard l'hermite (ou du petit crabe selon les coins), permet d'accélérer le processus de séparation de l'huile. C'est ce que j'ai lu en me renseignant sur le net

Cette manière de procéder n'est évidement pas la plus fréquente, il s'agit d'une méthode souvent pratiquée par les anciens. Mais lorsque j'ai vu le reportage et que cette petite bête se dirigeait vers la caméra, je ne voyais pas le rapport, à part celui d'être un animal domestiqué. Mais non, pas du tout en fait.
La préparation est ensuite mise au soleil jusqu'à ce que l'huile apparaisse. Mais je n'insisterai pas plus sur ce point. Non, je voulais juste vous parler de l'association du Bernard l'hermite dans le Monoï traditionnel. 

Maintenant, il ne me reste plus qu'à me rendre sur place pour tester cette découverte :-)

Et vous, le saviez vous ? 

28 commentaires:

MissChocoreve a dit…

je veux bien partir avec toi pour faire cette découverte!! :)

Aurélie a dit…

Je ne savais pas. Par contre je suis outrée que l'on écrase mon pote Nanard pour faire du Monoï!!! Non, non, non!

LMO a dit…

Non, je ne savais pas, mais j'aimerais bien aller découvrir aussi! :D

Sylvie, Enfin moi a dit…

Je ne le savais pas, pourtant une de mes amies Tahitienne en fait fabriquer la bas pour le plaisir des chalands du marché du Ferret...
Merci pour cette petite leçon de chose..
Bisous ma belle, super interessant ton article
Sylvie

Xtinette a dit…

Ah la nature ! Que de belles choses !

My little discoveries a dit…

Euh... moi non plus je ne savais pas, mais comme Aurélie je suis un peu dégoûtée pour ces pauvres petites bêtes!
Bonne journée Faustine!

MamaFunky a dit…

Je pense qu'on devrait organiser un mission "blogueuses à Tahïti" pour découvrir tout ça !

pivoine a dit…

euh...non! ^^
(mais que fait la société protectrice des bernard l'hermite ?)

Evelyne a dit…

Je ne savais pas...ça me fait tout drôle car j'aime beaucoup le monoï et son odeur.

Dis moi Faustine, ne serais-tu pas prête à tout pour filer en Polynésie ? J'aime regarder aussi cette émission pour les découvertes qu'on y fait !

Bisous et bonne journée :)

Eve a dit…

ça m'a surprise aussi, c'est bizarre hein ...

maman@home a dit…

non mais dis moi on n'en fait pas une bouillie ensuite qui reste dedans hein... on l'enlève la chair après Faustine dis moi oui ?

Hedacoum a dit…

Quelle horreur ! Je n'étais pas du tout au courant... On est loin du cruelty free...

coxinette a dit…

beurk mais bon si tradition est je respecte... on a tous nos tradition a la noix :) et puis c'est peut être cruel mais tout ceux qui disent ca mangent en général de la viande et ont-ils déjà vu comment on tue le bétail dans un abattoir??Parce que c'est vachement plus cruel...>< la nature est cruelle en général!
moi ca me botterai bien d'aller la bas! J'adore l'odeur du tiare, ca, la coco, la fleur d'oranger et le jasmin sont mes anti depresseurs ^^

petite parisienne a dit…

Alors 1/ j'adore cette émission! Et tu m'étonnes que la Plynésie te donnes envie ;-)
Et 2/ Non, j'avoue que comme toi je ne connaissais pas le procédé de fabrication du Monoï... Pauvre bernard l'hermite.... :(
Et la fleur de tiaré... Hum.... J'adore trop ce parfum (que j'avoue n'avoir jamais senti in situ! A faire un jour!)

Ginie et son paillasson a dit…

Fais gaffe, y a un furet derrière toi.

Anna a dit…

la noix de coco, ma passion !

Justine a dit…

Je suis tombée sur cette émission aussi mais sur la fin, j'étais deg' !
Je savais ça pour le monoï traditionnel car lorsque je suis allée là-bas les tahitiens qui le faisait encore à l'ancienne nous l'avait dit. Soit dit en passant malgré l'odeur merveilleuse qu'a le monoï une fois finit toute l'étape de macération est rude pour le nez :)
Je peux pas m'empêcher d'être nostalgique dès qu'on parle de Polynésie...

M1 a dit…

En tant qu'inconditionnel du Monoï, je le savais ^^

laviereveedunefee a dit…

Je propose un voyage collectif pour aller tester. Et c'est super joli une feuille de tiare ou c'est moi qui bloque ?

adeline L a dit…

benh t'en as de la chance d'aimer ça faire le ménage toi, moi j'aime pas spécialement ça mais je le fais et je ne compte pas non plus sur mon homme parce que sinon bonjour les dégats et les râlements en tout genres

Cla a dit…

Tu me l'apprends =)

Montmartre_chica a dit…

ahhh faut qu' je dise à mon homme qu'en province, le wk, on fait du wake board ;) çà le décidera ptet un jour à quitter panam ! çà donne envie de partir loin ton histoire de monoi ;)

Faust'in a dit…

@MissChocoreve : Ok, c'est noté ^^

@Aurélie : Oui, c'est triste pour lui, mais quand on voit comment finit notre bétail, c'est pas mieux je dirais ...

@LMO : Donc pour le moment, nous sommes 3 alors ^^

@Sylvie, Enfin moi : Pour l'exportation ce procédé est interdit. c'est pourquoi il ne doit pas y en avoir dans celui de ton amie.

@Xtinette : Oui, j'ai trouvé ça plutôt original...

@My little discoveries : Oui, je comprends, moi aussi j'ai été toute triste quand je l'ai vu partir, mais comme je disais à Aurélie, c'est pas mieux chez nous ...

@MamaFunky : Avec toi, le total d'intéressées s'élève à 4 et je pense que le chiffre va vite grimper. On va avoir un prix de gros ^^

@pivoine : Ils sont en vacances ^^

@Evelyne : Je suis prête à tout quand on me parle de voyages :-)

@Eve : Toi, tu as vu le reportage ? ^^

@maman@home : Je vois que tu as lu mon billet en diagonal toi :)

@Hedacoum : Non mais t'inquiète, il n'y a pas de morceaux dans le monoï, hein ^^ Si tu parles de l'animal, tu sais, chez nous on ange bien des escargot... Enfin, pas moi, mais dans la culture.

@coxinette : On pense tout pareil toutes les deux ^^

@petite parisienne : Dommage que tu n'ai pas vu cette émission, c'était splendide. Bon, le vol sec t'aurait surement couté plus que Bali, mais bon ...

@Ginie et son paillasson : Et des moules au roquefort dans tes chiotes :-)

@Anna : Je te vois bien piquer les noix des fabricants de monoï pour les manger ^^

@Justine : Oui, c'est bien du monoï traditionnel que je parle. Et pour la macération, je ne mets absolument pas ta parole en doute, ça ne doit pas sentir bon en effet ...

@M1 : Tu fais un élevage de bernard l'hermite ???

@laviereveedunefee : Ben oui, nous sommes déjà 6. Je pense qu'on va pouvoir faire des économies si on part en groupe ^^

@adeline L : J'aime quand c'est propre et rangé et ça me défoule. A défaut de faire du sport :-)

@Cla : Comme pour beaucoup ...

@Montmartre_chica : Il doit bien avoir des lacs en bordure de Paris, non ? Bon, et cette préparation de mariage alors, tout se passe bien ???

luzycalor a dit…

Oh la non je ne le savais pas du tout. C'est assez curieux cette technique d'ailleurs. Pourquoi cet animal et pas une moule ou autre mollusque? Ca me paraît ancestral!

Tes photos de coco et fleur de tiare donnent envie d'aller y faire un tour en Polynésie en tout cas. Bon w-e Faustine.

Faust'in a dit…

@luzycalor : Ben en fait, tout dépend des endroit. Parfois se sont des petits crabes. Par contre, ne me demande pas comment ils ont fait pour lui trouver les effets bénéfique qu'il possède. C'est un secret jalousement gardé :-)

Luxe and Vintage a dit…

Comme quoi, on en apprend tous les jours ;)

Anne-Laure a dit…

Hmm à la lecture de ton post, j'ai les naseaux enivrés d'un somptueux parfum paradisiaque...
Je me coucherai moins bête ce soir ; tu viens de m'en apprendre ! J'irais bien voir ça de mes propres yeux !!

Faust'in a dit…

@Luxe and Vintage : Oui, je suis restée sur le cul quand j'ai appris ça ...

@Anne-Laure : Oui, il est prévu qu'on se fasse une virée entre blogueuses pour voir ça de plus près ^^