dimanche 3 janvier 2010

Cuba # 8 : Baracoa


Cela faisait bien longtemps que je ne vous avez pas promené à Cuba, n'est ce pas ! En tout cas, ça valait le coup d'attendre, car je vous amène aujourd'hui dans l'extrême Est de l'Ile. Pour la petite histoire, la ville de Baracoa n'était pas prévue lors de notre passage dans le pays. Nous pensions stopper la visite à Santiago de Cuba pour remonter vers l'ouest par l'intérieur des terres. Mais au final, plusieurs personnes rencontrées sur notre route nous ont persuadé d'aller y faire un tour. La route menant de la mer des Caraïbes vers l'océan Atlantique est tout simplement incomparable. Je n'avais jamais vu plus beau  paysage de ma vie. Il a bien sur fallu passer par Guantanamo et ses nombreux postes de contrôles mais une fois sur la route côtière, longeant la mer des caraïbes, nous ne regrettions plus de nous être engouffrés aussi loin.
Arrivés à la limite terre-mer, nous avons du bifurquer sur notre gauche pour pénétrer dans l'une des 7 merveilles de Cuba : la traversée de la montagne, nous offrant un somptueux décors sur la Sierra Del Puril. Autant vous prévenir que la route fut longue et périlleuse. Virage à 90°, nombreux trous dans le bitume, descentes vertigineuses et coincés derrière de nombreux camions, nous avons du traverser ces 60Km en un peu plus de 2h. Ayant empruntés la même route pour revenir, ce fut pire sous la pluie. Il y a peu de temps que cette route à vu le jour, avant, pour se rendre à Baracoa, il fallait emprunter le bateau, qui était alors, le seul moyen de locomotion.
Un micro climat s'installe souvent sur cette partie de l'Ile, amenant avec lui sont lot de tempêtes. Vous le constaterez d'ailleurs en regardant les photos. Le soleil brille tout au long de notre parcours, mais une fois arrivés à Baracoa, plus une seule trace de lui !!!
Pour la petite histoire, cette ville fut la première fondée sur l'Ile en 1511, par un Indien très connu dans le reste de l'archipel des Caraïbes, prénommé "Hatuey". C'est également ici, que j'ai pu déguster le meilleur chocolat qui soit (normal, 100% naturel et usine fondée par le Che himself).
Bon, j'arrête là, je pourrais vous en dire des tonnes sur ce petit bout de terre, tenu préservé à l'écart du reste du pays.

Je vous laisse admirer le paysage ...



Bon dimanche ...

8 commentaires:

sheily a dit…

Un fabuleux voyage, comme on en rêve tous... Et surtout de merveilleux souvenirs.

madamezazaofmars a dit…

Avec le temps qu' il fait ici aujourd' hui ça fait du bien ...

Kahlan a dit…

Je suis sous le charme de tes photos, et de ces lieux magnifiques !

Faustine a dit…

@Sheily : Oui, je le conseil fortement. D'ailleurs, si je dois y retourner, c'est là que j'irais ...

Faustine a dit…

@Madame Zaza of Mars : Tu m'étonnes ;)

@Kahlan : Ils valent le coup d'œil ;)

Chouyo a dit…

Je ne connais pas cet endroit, ça a l'air chouette.
des trous dans le bitume ??? Dans une route cubaine ??? Je ne vois pô du tout de quoi tu parles, hinhinhin...

Sevrinou a dit…

Et ben voilà ! On va être obligés d'y retourner maintenant !
C'est superbe...
Au fait Excellente année à toi et à ton future mari ! Tout plein de bonnes choses et j'espère que l'on arrivera à se rencontrer en 2010 !

Faustine a dit…

@Chouyo : Quelle angoisse ces trous, d'ailleurs nous avons crevé. Heureusement que c'était à la fin du parcours ;)

@Sevrinou : Oui, il faut y aller, ça c'est sur. Un vrai petit coin de paradis. Une bonne année à vous également :)