mercredi 24 mars 2010

L'Aiguille ...


Et oui, c'est au sommet de l'Aiguille du Midi que je vous emmène aujourd'hui, soit à 3800 mètres et des brouettes d'altitude. Jolie surprise, non ?
Nous avions décidé avant de partir en vacances, d'aller skier sur les pentes de la station de Chamonix et de profiter de l'après midi pour admirer le plus haut sommet d'Europe : Le Mont Blanc.
En arrivant, la météo nous annonçait des perturbations pour le milieu de semaine, autant vous dire que nous avons pris nos précautions pour y aller le mardi. Bon, au final, il a fait beau tout le temps, mais pas la peine de se risquer à monter tout la haut, si c'est pour ne rien y voir.

Mont Blanc (caché par le nuage) et Aiguille du Midi (à droite), vus des pistes

Nous avons donc skié jusqu'aux environs de 14h, mangé nos dwich sur le parking, fait sécher tout notre attirail et direction le téléphérique de l'Aiguille du Midi.


Et c'est là que les choses se sont corsées pour moi. J'ai pris conscience que pour arriver sur les hauteurs, chose qui ne m'effraie absolument pas, puisque je n'ai pas le vertige, il fallait tout d'abord emprunter cette espèce d'énorme boite, tirée par de simples câbles. Bon, là j'y vais un peu fort, ces derniers doivent faire au moins la circonférence de mon bras, si ce n'est plus, mais de mon point de vu, c'est du pareil au même. Et vas y que le câble se décroche, et vas y que la télécabine s'ouvre en deux, et vas y qu'on percute la falaise, et vas y qu'un morceau de glace décide de se décrocher à ce moment là ... Et la liste est longue, aussi longue que mon imaginaire peu fonctionner à 100 000 dans ce genre d'occasion.
Enfin bref, la première partie se passe correctement, nous montons jusqu' au premier tronçon et observons le paysage. La vallée de Chamonix est toute petite déjà. Mais quand je regarde vers le haut c'est autre chose qui se produit dans ma tête et les premières sueurs froides apparaissent.
Pas la peine de me presser pour entrer, je ne veux pas être collée à la vitre. Au moins, mon cas fait des heureux. La télécabine continue sont ascension, jusque là, sans encombre et tout d'un coup ...
Non, rien ne s'est produit je vous rassure, sinon, je ne serais pas là pour vous raconter ça aujourd'hui. Non, juste que nous arrivons au moment où commence l'aiguille, qui, comme son nom l'indique est une partie rocheuse plutôt raide et qu'au lieu de grimper progressivement, nous sommes comme qui dirait, propulsés vers le haut. Nous longeons donc cet amas de pierre et je ne sais même pas comment nous avons fait pour nous hisser au sommet.
Ouffff, les portes s'ouvrent et là, vas y que le mal de crâne commence doucement à s'installer. Nous avions légèrement oublié de prendre des Doliprane avec nous, qui comme chacun le sait, est un élément indispensable quand on prend de l'altitude. C'est pas grave, je relativise et me dis que le principal, c'est que nous soyons arrivés à bon port. (voyez comme je ne pense pas encore au retour, c'est comme en avions ça).
Nous traversons une sorte de grotte et nous arrivons sur une passerelle en bois qui laisse entrevoir l'énorme précipice sous nos pieds (mais comme vous le savez déjà, je n'en ai que faire, puisque je ne crains pas le vide). C'est la passerelle qui nous mène sur la plateforme de l'aiguille.
Un petit schéma et vous allez tout comprendre (cliquez sur l'image pour zoomer) :


C'est mieux comme ça ???
On se balade donc de terrasse en terrasse à travers le rocher comme dans un gruyère géant. Pour arriver sur la plus haute plateforme, il faut pour cela emprunter un ascenseur qui vous décolle la racine des cheveux, tellement ce salaud grimpe rapidement.
Autant vous prévenir, que même si toutes les conditions climatiques étaient réunies ce jour là pour admirer le paysage dans les meilleures conditions, nous nous sommes gelés les glawis. Gants, bonnets, écharpes et j'en passe sont des accessoires obligatoires si vous souhaitez apprécier la nature à sa juste valeur. Bonjour les doigts au moment de prendre les photos par contre ...
Si vous souhaitez de plus amples informations, je vous encourage à consulter le site internet de la Compagnie du Mont Blanc.

 Vue d'en haut de la passerelle en bois

La vallée de Chamonix

L'Italie à nos pieds

Le fameux Mont Blanc


Il est maintenant temps de repartir avec le dernier téléphérique. Une nouvelle fois, je refuse d'assister aux premières loges du spectacle. Je m'amuse pour passer le temps à jouer à Doodle Jump sur mon Iphone (vive l'autisme) et à me déboucher les oreilles. Une fois en bas, je vais mieux. D'une part, parce que l'heure de ma mort n'a pas encore sonnée et d'autre part, parce que j'ai beaucoup moins froid. 
Un petit tour rapide dans la ville de Chamonix et nous revoilà parti en voiture en direction du chalet.

Ce ne fut pas une mince affaire, croyez moi. Sur les pistes, le matin, je balisais déjà. La veille je ne pouvais pas, car je ne m'étais jamais vraiment attardée sur le cas de cette aiguille, j'étais donc loin de m'imaginer à quoi elle pouvait ressembler. Mais pour rien au monde je ne regretterais d'avoir loupé ça. Je peux dire maintenant, que j'ai vu et eu à portée de main le toit de l'Europe.

L'Aiguille du Midi et le Mont Blanc vus d'en bas ...
A l'année prochaine pour la descente de la vallée blanche en ski - Mouaaahhhhhhhhhhhhh ;)

28 commentaires:

Angélita a dit…

Superbes photos mais trop haut pour moi

Le Journal de Chrys a dit…

Superbes tes photos!!!! Oui, ça donne très envie de se faire la balade!!!

M1 a dit…

Tu m'étonnes qu'il faut être bien habillé !! même mettre une culotte : )
Je ne pux pas m'empêcher de penser à 2012 avec ces paysages de haute montagne : )

sansan a dit…

Absolument vertigineux et grandiose!

Comme quoi, ça vaut toujours la peine de prendre sur soi pour voir de tels spectacles !
(bien vu la diversion avec le ptit jeu!)

sheily a dit…

Je reste sans voix...

Michel dit Tonton Mitch' a dit…

????SIC:"cliquez sur l'image pour zoomer"..Ce que j'ai fais ...mais, bizarre, un avertissement de virus !!!!Faustine tu es dangereuse ....Ceci étant l'appareil qui est collé à ton oeil, ne te gêne t il pas ?...Bon ..magnifiques photos( Chères les cartes postales ? )

Thé Citron a dit…

Très jolies tes photos, ça donne vraiment envie!
Faut pas avoir peur de ce genre de trucs voyons ;)

Loupy a dit…

Impressionnantes ces photos !! Mes parents avaient voulu m'y emmener étant petite mais en plein été, un simple gilet ne suffit pas (bonjour les parents prévoyants^^), c'est alors frigorifiés juste au niveau du téléphérique qu'ils ont abandonné l'idée...*snif*

Océane a dit…

Waow !! Impressionnant !

Faustine a dit…

@Angélita : Vertige ???

@u Journal de Chrys : profites en, tu n'es pas si loin que ça ;)

@M1 : C'est marrant, je ne me souviens même plus de ce film :)

@Sansan : Ah ouais non mais là, le jeu était obligatoire ;)

@Sheily : Et pourtant il y a de l'écho - Mouarfff ;)

@Michel dit Tonton Mitch : Très cher ;)

@Thé Citron : Ben ouais, j'aimerai bien ne pas avoir la trouille, mais plus facile à dire qu'à faire dans mon cas ;)

@Loupy : Et pourtant si près du but, quel dommage !!!

@Océane : Et encore, les photos ne rendent aussi bien que je l'aurais voulu.

Kahlan a dit…

Ah oui en effet, on m'avait déjà dit que la montée du téléphérique était très impressionnante. Il y a deux ou trois ans, j'en avais pris un autre qui ne montait pas aussi haut, à Chamonix également.

madamezazaofmars a dit…

Ce que c'est beau, a couper le souffle, ça donen envie ...

M1 a dit…

Et Vertical Limit? tu t'en souviens? : ) .. Hold your breath !

lauvergnate a dit…

fiouuu je m'éclaterai en luge là ! ;)

Faustine a dit…

@Kahlan : Tu as peu être empruntée le téléphérique qui va au premier tronçon ?

@Madame Zaza of mars : Voilà une bonne idée de vacances pour votre petite famille ...

@M1 : Ah ça oui, comment oublier ce film ;)

@Lauvergnate : Ah ouais, ben bonne chance pour arriver en vie en bas alors ;)))

La Parisienne a dit…

Merci pour cette belle visite ! Tes photos sont magnifiques !

Virginie B a dit…

ce matin je t'ai laissé un com ca n'a pas marché bizarre...je te disais que tes photos étaient superbes que c'est un lieu que je connais bien, que j'adore chamonix !

Lolotte a dit…

J'y suis allée il y a quelques année, c'est vrai que c'est impressionnant mais le spectacle est au RV !!!
Tes photos sont superbes, ça me donne envie d'y repartir ...

the parisienne a dit…

superbe ! Le jeu en valait très visiblement la chandelle !

Elisa a dit…

Salut,
Tes images sont tout simplement magnifiques :)
Amitié et bel mercredi
Elisa, Argentine

Chouyo a dit…

C'est beau !
C'est dans ces cas-là que tu te rappelles "Vetical Limit", hinhinhin...

Montmartre_chica a dit…

oh lala c'est canon !!! je comprend tout à fait ton angoisse de prendre le telepherique et l'ascenceur, surtout à cette altitude ... et le mal de crane çà me rappelle l'ascension du volcan de La Reunion !

Faustine a dit…

@La Parisienne : Mais de rien et merci ;)

@Virginie B : Tu y es souvent allée ?

@Lolotte : C'est clair que c'est impressionnant. Merci pour les photos ;)

@The Parisienne : Carrément. J'aurai regretté de ne pas y être allée ;)

@Elisa : Merci beaucoup ;)

@Chouyo : Oui, faut que je le regarde une nouvelle fois ;)

@Montmartre_Chica : Et il culmine à combien ton volcan ?

annouchka a dit…

On ne pense pas toujours à tous ces désagréments AVANT quand on est touristes, mais finalement il vaut mieux sinon on ne ferait jamais rien (moi je te comprends, je suis trouillarde de tout).
Mais malgré le vertige, le froid, le mal de tête, je suis contente de voir que ça valait le coup ! En tout cas tes photos sont très belles, les paysages sont vraiment sublimes, ça ne m'étonne pas qu'ils se méritent ;)

MyrtilleD a dit…

Ces paysages sont vraiment sublimes, avec le soleil en plus c'est grandiose! Mais la montée telle que tu la décris est impressionnante, je n'imaginais pas :-)

Faustine a dit…

@Annouchka : Merci pour ton commentaires mais c'est vrai que le nœud au ventre à mis du temps à partir ;)

@MyrtilleD : Mieux vaut fermer les yeux, enfin, ça dépend si tu n'as pas peur, car la vue est sublime quand tu montes et quand tu descends ...

Coldgirl a dit…

ahhhhhhhhh au top ce billet!! comme c'est bon d'avoir ton resentit sur cham!! la vallée blanche je les fait il y a quelques années, que du bonheur, tellement beau !! et cham je connais bien car c'est là que se trouve l'ensa, soit l'école pour devenir guide et moniteur de ski. donc j'y ai fait mes armes!!
mais dieu qu'elle est belle cette aiguille, on ne s'en lasse pas. je suis heureuse que tu y sois monté, même si le téléphérique a de quoi impressionné les non avertit hihi!!

Faustine a dit…

@Coldgirl : Waouuuu, tu as fais la vallée blanche ??? Pas trop difficile le départ sur la crête ??? Il parait que c'est l'endroit le plus dur de la descente. Moi ça me tente vraiment, mais je n'aime pas tomber sur de mauvaises surprises en cours de parcours. Racontes moi un peu plus sur cette fameuse vallée ;)